Nous joindre
Menu

Pecha Kucha – Aménager le temps pour favoriser les apprentissages (AM)

Bloc d’activités 1

Cette première séance de Pecha Kucha propose une première série de communications sur les temps d’apprentissage. Consultez aussi les Pecha Kucha du bloc 4 qui portent aussi sur les temps d’apprentissage.

Des acteurs de l’éducation – enseignants, conseillers pédagogiques, directions d’établissement, professionnels – présenteront les modalités mises en place dans leur école.

Supportez la progression et créez du temps avec la pédagogie 3.0

Les temps d'apprentissage

En cherchant à élaguer ses pratiques des interventions contreproductives, à mesurer et à amplifier les effets des pratiques qu'il développe, Stéphane Côté a dessiné et redessiné à mainte reprises la pédagogie 3.0 qu'il a mise sur pied. Ce travail l'a amené à développer un puissant outil informatique qui lui permet de valider si ses interventions sont bénéfiques dans les résultats des élèves.

Cette approche l'a ainsi amené à « créer » du temps d'apprentissage avec le continuum 3.0, à induire un engagement hors du commun avec ses différentes classes grâce à la progression 3.0 et à gagner en efficacité grâce à un nettoyage complet de ses pratiques, afin de ne garder que celles « qui paient le plus! »

Conférencier

  • Stéphane Côté, enseignant, École du Bout-de-l'Île, Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys
L’adaptation de la formation professionnelle aux contraintes de sa clientèle

Les temps d'apprentissage

Plusieurs programmes de formation professionnelle sont maintenant offerts en enseignement individualisé sous la formule « entrées périodiques et sorties variables » (EPSV) en classe et en ligne. Cette formule pédagogique répond adéquatement aux besoins de la clientèle actuelle, tout en tenant compte de ses contraintes, notamment celles liées au « temps ».

Au Centre de formation professionnelle Marie-Rollet, c’est la plate-forme d’enseignement Moodle qui supporte le tout.

Conférenciers

  • Patricia Cantin, conseillère pédagogique en formation professionnelle, Centre de formation professionnelle Marie-Rollet, Commission scolaire des Découvreurs
  • Jean-Philippe Caron, directeur, Centre de formation professionnelle Marie-Rollet, Commission scolaire des Découvreurs
La iClasse ou comment travailler moins fort que vos élèves

Les temps d'apprentissage

Un des défis de l’école au 21e siècle est de résister à l’envie de travailler aussi fort que ses élèves. En fait, c’est le contraire qui est désirable. Outre pour rendre la profession d’enseignant moins aride, la raison est de permettre aux élèves de s’approprier leur propre processus cognitif au lieu de franchir trop vite des étapes importantes. L’engagement des élèves est bien plus solide quand l’enseignant n’essaie pas de penser pour ses élèves.

Fondée sur des résultats de recherche, la iClasse est une démarche qui permet aux enseignants de reprendre le contrôle sur leur profession en proposant des changements idéologiques et pédagogiques à leur pratique. Développé par Pierre Poulin et François Bourdon et appuyé par la direction de l'école Wilfrid-Bastien, Isabelle Massé, le modèle iClasse explore différentes approches tout en permettant aux enseignants de se donner l’espace nécessaire pour suivre leur intuition et définir leurs pratiques pédagogiques gagnantes.

Conférencier

  • Pierre Poulin, enseignant, école primaire Wilfrid-Bastien, Commission scolaire de la Pointe-de-l'Île
« Sans devoir, ni leçon », une pratique GAGNANTE!

Les temps d'apprentissage

Depuis la nuit des temps, l’école est associée aux devoirs et aux leçons. Cette approche visait tout d’abord à s’assurer que l’élève avait bien assimilé la matière qui avait été vue en classe. De plus, elle misait davantage sur la mémorisation de savoirs que sur le savoir-faire et le savoir-être.

Depuis plus d’une décennie, le rythme de vie des Québécois et Québécoises a changé.  Les deux parents travaillent habituellement à l’extérieur de la maison et la majorité des enfants fréquentent le service de garde. Les enfants passent désormais plus de temps à l’école qu’à la maison.

Comment l’école peut-elle s’ajuster à cette nouvelle réalité? Est-ce que les devoirs et les leçons donnés dans leur forme actuelle sont réellement bénéfiques pour le développement de l’enfant et le maintien de sa motivation?

Cette présentation vous permettra de découvrir les pratiques gagnantes d’une enseignante du primaire qui a pris la décision, depuis plus de 3 ans, d’abolir les devoirs et les leçons à la maison. En réaménageant son temps d’enseignement et en mettant l’accent sur le développement des stratégies d’étude, cette enseignante a su, en bout de ligne, GAGNER du temps de qualité avec ses élèves tout comme les parents avec leur enfant.

Conférencière

  • Julie Thivierge, enseignante, École du Bac, Commission scolaire des Navigateurs